Vendredi 8 juin 2012 :

Un dernier pour la route. C’est le pot qu’on a pris tous ensemble, profitant d’une soirée exceptionnelle de douceur et de clarté sur la terrasse des Pins Penchés.

La méditerranée qui se prend pour l’océan atlantique, c’est le dernier cadeau qui nous a été offert aujourd’hui. Boudiou qu’il y avait du vent, venant de la mer et poussant de grosses vagues explosives sur le sable doré du rivage.

Que dire de cette journée particulière sinon qu’elle a fait couler quelques larmes.

C’est dur de penser à rentrer au bercail lorsqu’on a passé une semaine de vacances plutôt chouettes.

Resteront les souvenirs de tous les moments partagés que la mémoire sélectionne en éliminant les mauvais.

Et puis, surtout, la tendresse de ces petits riens accumulés, chacun les siens, qui deviennent un tout immense de plaisir.

Samedi 9 juin 2012 :

Vous connaissez la Gare de Saint Charles ? Presque aussi célèbre que la Bonne Mère ou la fameuse sardine qui a bouché le port … peuchère.

Un train a éloigné les uns et rapproché les autres pour une nouvelle semaine. Il y avait une certaine tristesse dans les regards des premiers et plein d’enthousiasme dans celui des seconds…

Bernard nous a passé un coup de fil pour nous dire que tout le monde était bien arrivé à bon port sur la région parisienne alors que nous étions à table pour le repas du soir.

On a fait une petite promenade au Lavandou.

Il y avait une soirée disco aux Pins Penchés et les jeunes, Jérôme en tête, a dansé comme un chef ….

Qu’on fait les vieux ? Heu l’autre… il n’y en a aucun dans le groupe, accompagnateurs compris