Mardi  5 juin 2012 

Le vent s’est calmé, comme par magie,  après une nuit habitée par les rafales d’un mistral intense.

Un ciel d’un bleu très pur, comme on n’en trouve que sur la côte varoise s’est alors installé pour de bon, nous gratifiant d’un soleil constant très agréable et chaud.

Tout se prêtait à une belle journée de plage, mais ce matin, nous sommes  tout de même allés faire un tour à Bormes-Les-Mimosas.

Ce village, accroché à flanc de colline du massif des Maures est d’une beauté incomparable, lieu de pèlerinage de chaque passage au Lavandou. Certes, les étals réservés au tourisme ont totalement fait disparaitre les boutiques traditionnelles, mais les petites rues et ruelles  conservent toujours un charme fou.

Le reste de la journée, comme vous l’imaginez, s’est installé sur le sable de la plage et tous les fillous  et les filloutes  en ont bien profité, autant que Papinou et Maminette (devinez c’est qui ?...).

On mange toujours aussi  bien et aussi trop. Alors les bides poussent et s’exposent.

Au programme du soir, pour profiter de la clémence météorologique, on a fini  par une petite ballade à pied jusqu’au centre du Lavandou… Il y a eu aussi Il y a du côté jardin et avant le souper couscous un petit apéro sympathique (cidre et coca avec les « cahouettes »).

Saviez-vous que la lune sort de la mer ? Rouge lundi et en retard ce soir de plus d’une heure. Mais nous y tenions et certains d’entre nous ont attendu le temps nécessaire. Elle était moins écarlate, tamisée par quelques nuages sur la ligne de front maritime mais toujours aussi belle.

On sait qu’il fait froid à Palaiseau et peut-être aussi qu’il pleut. Dommage. Mais on pense bien à vous (de temps en temps…).