Lundi 4 juin 2012

Il parait qu’il fait froid dans le « ch’nord ». Pas de chance.

Et bien dans le coin et malgré un Mistral qui s’est invité dans nos vacances, il fait chaud et le soleil pas avare de ses rayons.

Fadel nous a gratifiés d’un petit divertissement aujourd’hui.

Comme il dort dans son bateau gonflable les nuits, il a sans doute pensé qu’il pouvait en faire de même sur la mer… Sauf qu’avec le Mistral, tout ce qui se met à l’eau à tendance à être poussé vers le large, si vous voyez ce qu’on veut dire. C’est un peu comme le principe d’Archimède, mais la poussée au lieu de s’exercer du fond vers la surface, pousse du nord au sud ( et le sud en l’occurrence , ça peut-être la Corse)….

Alors notre ami Fadel s’est retrouvé à quelques encablures du rivage, obligeant un surveillant maitre nageur à aller le chercher pour le ramener à nous.

Pas grave qu’il dit à dit à son retour (on parle du maitre nageur…) « ça me fait un petit entrainement ». Tu parles !

Nathalie, excellente nageuse elle aussi, mais qui manquait un peu de souffle, pourrait vous en parler, du petit entrainement.

Du coup, Fadel a remplacé son bateau pneumatique par son monstre à huit pattes. Il parait que la bête n’est pas si terrible que ça. Paola l’a domptée en un tour de main.

Ce midi, on a mangé des moules et des frites (comme dans le ch’nord). Le débat se poursuite encore pour savoir si c’était des moules espagnoles ou portugaises… mais il n’y en a aucun pour savoir si elles étaient bonnes ou pas : pour un peu, on aurait même mangé les coquilles…