SAVS l'Escapal

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 08 juin 2013

Les p'tites news en vrac du séjour du 1er groupe au Lavandou 2013

Avec le p'tit mot d'Antoine...

 

 

 

 

 

 

Il fait beau. Cela nous change car en plus il fait chaud , contrairement à l'Ile de France.Les vacances commencent donc bien pour nous tous.
Après les fatigues du voyage ( crampes et mal de fesses), on a profité de la plage et de la table, toujours aussi bonne aux Pins Penchés.

 

 

 

 

 

 

 

 

mardi 15 janvier 2013

Les Vosgiens vous donnent le bonjour...

Coucou,

Juste des nouvelles de notre séjour à Beauménil.

Au programme, Repos et balades sur Gérardmer,magnifique petite station de montagne des Vosges.

La neige et le froid sont au rendez-vous.

Nos skieurs professionnels se préparent à des schuss d'enfer.

     

 
                                             

mercredi 13 juin 2012

LES P'TITES NEWS DE L'ESCAPAL : VENDREDI 08 JUIN 2012 ET SAMEDI 09JUIN 2012

Vendredi 8 juin 2012 :

Un dernier pour la route. C’est le pot qu’on a pris tous ensemble, profitant d’une soirée exceptionnelle de douceur et de clarté sur la terrasse des Pins Penchés.

La méditerranée qui se prend pour l’océan atlantique, c’est le dernier cadeau qui nous a été offert aujourd’hui. Boudiou qu’il y avait du vent, venant de la mer et poussant de grosses vagues explosives sur le sable doré du rivage.

Que dire de cette journée particulière sinon qu’elle a fait couler quelques larmes.

C’est dur de penser à rentrer au bercail lorsqu’on a passé une semaine de vacances plutôt chouettes.

Resteront les souvenirs de tous les moments partagés que la mémoire sélectionne en éliminant les mauvais.

Et puis, surtout, la tendresse de ces petits riens accumulés, chacun les siens, qui deviennent un tout immense de plaisir.

Samedi 9 juin 2012 :

Vous connaissez la Gare de Saint Charles ? Presque aussi célèbre que la Bonne Mère ou la fameuse sardine qui a bouché le port … peuchère.

Un train a éloigné les uns et rapproché les autres pour une nouvelle semaine. Il y avait une certaine tristesse dans les regards des premiers et plein d’enthousiasme dans celui des seconds…

Bernard nous a passé un coup de fil pour nous dire que tout le monde était bien arrivé à bon port sur la région parisienne alors que nous étions à table pour le repas du soir.

On a fait une petite promenade au Lavandou.

Il y avait une soirée disco aux Pins Penchés et les jeunes, Jérôme en tête, a dansé comme un chef ….

Qu’on fait les vieux ? Heu l’autre… il n’y en a aucun dans le groupe, accompagnateurs compris

samedi 09 juin 2012

LES P'TITES NEWS DE L'ESCAPAL : LE JEUDI 07 JUIN 2012

Jeudi  7 juin 2012

Il est à peine 22H et pas âme d’escapalien qui vive …. Tout le monde est au lit.

Personne n’attendra en bord de plage que la lune se lève et sorte de l’eau, toute rouge.

Masqué par un vent de mer juste au poil de rafraichissement, on n’a pas senti la morsure du soleil aujourd’hui.  Et si ce n’était les minois luisants comme des fruits bien mûrs (ouarf le nez de Paula), on se serait presque crus en vacances.  Fan de chi choune qu’est-ce qu’on a pris….

Il faut croire que le soleil mitigé vent de mer fatigue son homme ( et sa femme ).

C’est la seule explication logique qui s’impose. Car mis à part une petite virée en ville ce matin au marché pour les quelques courses de retour, on n’a pas trop gambergé sur l’emploi du temps : quartier libre pour tous, occupé comme l’envie du moment se présentait.

Peut-être bien que la brise du retour qui flotte de plus en plus dans les esprits se fait plus insidieuse ?

Parce que pour tout vous dire mais sans donner de noms, on en connait quelques-uns qui ont passé une partie de l’après-midi ….au lit. Si !

La trouvaille du jour, et pas des moindres, se résumera dans un nouveau mode opératoire dont le résultat est le suivant : José a été capable de ne pas dire un mot pendant TOUT UN REPAS.

Alléluia, Alléluia, Alléluia.

Vu de loin, cela semble dérisoire. De près, c’est terriblement reposant.   Et on s’est dit que peut-être on pourrait recommencer demain.

Comment ?  Ah ça, on ne le dit pas…. On ne divulgue pas des secrets d’une telle importance.

Sauf si…. (combien ça peut valoir un tel secret ?)

LES P'TITES NEWS DE L'ESCAPAL : LE MARDI 05 JUIN 2012

Mardi  5 juin 2012 

Le vent s’est calmé, comme par magie,  après une nuit habitée par les rafales d’un mistral intense.

Un ciel d’un bleu très pur, comme on n’en trouve que sur la côte varoise s’est alors installé pour de bon, nous gratifiant d’un soleil constant très agréable et chaud.

Tout se prêtait à une belle journée de plage, mais ce matin, nous sommes  tout de même allés faire un tour à Bormes-Les-Mimosas.

Ce village, accroché à flanc de colline du massif des Maures est d’une beauté incomparable, lieu de pèlerinage de chaque passage au Lavandou. Certes, les étals réservés au tourisme ont totalement fait disparaitre les boutiques traditionnelles, mais les petites rues et ruelles  conservent toujours un charme fou.

Le reste de la journée, comme vous l’imaginez, s’est installé sur le sable de la plage et tous les fillous  et les filloutes  en ont bien profité, autant que Papinou et Maminette (devinez c’est qui ?...).

On mange toujours aussi  bien et aussi trop. Alors les bides poussent et s’exposent.

Au programme du soir, pour profiter de la clémence météorologique, on a fini  par une petite ballade à pied jusqu’au centre du Lavandou… Il y a eu aussi Il y a du côté jardin et avant le souper couscous un petit apéro sympathique (cidre et coca avec les « cahouettes »).

Saviez-vous que la lune sort de la mer ? Rouge lundi et en retard ce soir de plus d’une heure. Mais nous y tenions et certains d’entre nous ont attendu le temps nécessaire. Elle était moins écarlate, tamisée par quelques nuages sur la ligne de front maritime mais toujours aussi belle.

On sait qu’il fait froid à Palaiseau et peut-être aussi qu’il pleut. Dommage. Mais on pense bien à vous (de temps en temps…).

jeudi 07 juin 2012

LES P'TITES NEWS DU LAVANDOU : LUNDI 04 JUIN 2012

Lundi 4 juin 2012

Il parait qu’il fait froid dans le « ch’nord ». Pas de chance.

Et bien dans le coin et malgré un Mistral qui s’est invité dans nos vacances, il fait chaud et le soleil pas avare de ses rayons.

Fadel nous a gratifiés d’un petit divertissement aujourd’hui.

Comme il dort dans son bateau gonflable les nuits, il a sans doute pensé qu’il pouvait en faire de même sur la mer… Sauf qu’avec le Mistral, tout ce qui se met à l’eau à tendance à être poussé vers le large, si vous voyez ce qu’on veut dire. C’est un peu comme le principe d’Archimède, mais la poussée au lieu de s’exercer du fond vers la surface, pousse du nord au sud ( et le sud en l’occurrence , ça peut-être la Corse)….

Alors notre ami Fadel s’est retrouvé à quelques encablures du rivage, obligeant un surveillant maitre nageur à aller le chercher pour le ramener à nous.

Pas grave qu’il dit à dit à son retour (on parle du maitre nageur…) « ça me fait un petit entrainement ». Tu parles !

Nathalie, excellente nageuse elle aussi, mais qui manquait un peu de souffle, pourrait vous en parler, du petit entrainement.

Du coup, Fadel a remplacé son bateau pneumatique par son monstre à huit pattes. Il parait que la bête n’est pas si terrible que ça. Paola l’a domptée en un tour de main.

Ce midi, on a mangé des moules et des frites (comme dans le ch’nord). Le débat se poursuite encore pour savoir si c’était des moules espagnoles ou portugaises… mais il n’y en a aucun pour savoir si elles étaient bonnes ou pas : pour un peu, on aurait même mangé les coquilles…

dimanche 04 décembre 2011

Un bon avant goût de noël

Les accompagnateurs Christal et Pierre Jean, ainsi que Stéphanie, Josette, Philippe, Olivier, Dominique, Frédéric et moi sommes allés nous restaurer pour débuter ce samedi gris et pluvieux au Flunch.

Ce fût un déjeuner copieux que nous proposait le restaurant.

Ensuite, après s'être bien remplie la panse, direction le marché de noël de Janvry où là, chanceux comme nous sommes, un petit train nous amenait du parking jusqu'au marché ; et tout cela fait avec le sourire.

Arrivés au marché, j'avais l'impression d'être dans une autre dimension.

Pour un temps, j'ai oublié ma maladie et j'ai pu découvrir un monde joviale et non hostile qui ne pensait qu'à une chose, faire la fête.

J'ai également oublié ce temps gris et pluvieux.

Au marché, il y avait des produits du terroirs qui se mêlaient à des produits artisanaux, pour la plupart faits avec des petites mains, tous plus originaux les uns que les autres.

Quelques produits m'ont faits pensés à vous chers accompagnateurs et surtout, j'y ai vu le bonnet de la  " Belle des champs de noël" (avis à Frédéric).

Blague à part, le marché de noël était tellement conviviale que j'ai eu l'impression que tous formaient une famille et que l'on passait noël avant l'heure avec un petit millier de personnes, animaux compris (bœufs et chameaux.)

La journée s'est clôturée par la visite des crèches du monde où tous fêtaient la naissance de Jésus et l'on a dit au revoir au père noël qui faisait son dernier petit tour au marché avec ses rennes.

Nous avons repris le petit train en direction du parking pour retourner chacun dans nos pénates.

à Tous rendez vous le vendredi 16 décembre pour un noël féérique au savs.

samedi 26 novembre 2011

Le tour du monde en un jour

Samedi 5 novembre 2011, Stéphanie, Bernard C, Olivier et moi, nous primes le train en compagnie de Sabrina et de Loïc, nos deux guides pour la journée, en direction du musée du Louvre.

Là, nous avions eu l’impression de faire le tour du monde pour le déjeuner tellement il y avait de pays et de spécialités proposées. Ce fût une restauration japonaise qui avait été choisie pour tout le monde sauf  Stéphanie qui avait préféré la cuisine marocaine.

Ensuite, direction l'Égypte ancienne où nous avions vu les différentes us et coutumes ainsi que les fameux sarcophages et surtout la reproduction d’un temple mortuaire destiné au personnes aisées et qui était tout simplement impressionnant. J’ai pu retenir aussi qu’il y avait à l’époque sept cents hiéroglyphes à retenir ; hors à côté de nos vingt six lettres de l’alphabet…

Pour finir la journée quelle fût ma surprise et ma déception en voyant le fameux tableau de la Mona Lisa de Léonard de Vinci.

Une grande vitrine la protégeait, beaucoup de touristes la photographiaient et de loin, j’eusse juste l’impression de voir un tableau peint sur du A4.

Malgré tout je dirais que cette journée fût conviviale et très enrichissante.

jeudi 03 novembre 2011

Un jardin extraordinaire...

Olivier, Stéphanie et moi sommes partie un samedi en compagnie de Sabrina et de Frédéric au jardin d'acclimatation.

C'est un jardin entre fête foraine et parc zoologique.

Nous avons rencontrés de petits êtres curieux et pour certains en voie de disparitions.

Nous nous sommes baladés tranquillement entre les piallements et les caquettements  des animaux puis nous nous sommes restaurer avant de repartir chacuns à nos vacations.

ce fût une journée douce et amicale.

jeudi 12 mai 2011

Un grand merci à toutes les petites mains...

Un grand merci à tous les employés de l'Esat Aigre foin pour les produits qu'ils ont réalisés et exposés à la vente lors de la journée des portes ouvertes de l'Esat, le samedi 7 mai 2011,car ces derniers ont été un vrai ravissement pour nos yeux.

A travers les objets qui étaient présentés, l'on a pu deviner la patience et la pertinence des choix à la création.

Ce fût une journée, passée en la compagnie entre autre des accompagnateurs Sabrina et Loïc,

complètement éblouissante.

mercredi 12 mai 2010

Olympia Renan Luce

Le 11 Mai 2010

Nous étions 12 personnes de l'Escapal à sortir au concert de Renan Luce à l'Olympia. Nous avons mis du temps à trouver une place de parking. Nous sommes allés manger un sandwich et un dessert. Nous nous sommes ensuite dirigés vers l'Olympia, et il y avait une queue de 150 mètres.

En première partie du spectacle, Benoit Dorémus a chanté 6 ou 7 chansons. Une de ses chansons, "la loose", était très marrante. Son album "2020" sort le 31 mai 2010.

En seconde partie, Renan Luce a chanté avec son groupe. Parmi ses chansons il y avait "Repenti, La lettre, Camelote" qui étaient très bien. L'ambiance  était   chaude, le  rythme des  applaudissements  était  très  fort. on a  répété  en  cœur les  paroles. Les  enfants ont envoyé des mots sur un bout de papier au chanteur. J'ai  trouvé  ça  émouvant. Nous étions dans  la  fosse , ils ont  retiré  les strapontins sur lesquels on pouvait  s'assoir.

Il ne nous reste plus qu'à attendre "la win" et non "la loose"

Jérôme Cancès et Edwin

mercredi 17 février 2010

La mosquée de Paris-Samedi 13 février 2010

Eric, Pascale, Edwin, Sami, Simon, Jessica et Jean-Marc avons pris la ligne C du RER vers 10h30 pour se rendre à Austerlitz. Nous avons décidé de déjeuner à un Macdo vers midi. Nous nous sommes ensuite arrêtés dans un bar pour prendre un café ou chocolat. A deux heures nous sommes entrés à la mosquée de Paris qui a été construite dans les années 1920. Nous avons visité la mosquée avec une guide qui était un peu rapide. Il y avait des mosaïques, du bois et de la pierre blanche sculptés sur les murs. On a vu le croissant et l'étoile à cinq branches ou pentagramme symbole de l'Islam et des cinq piliers de l'Islam: La foi en un Dieu unique, l'aumône, le jeune, le pèlerinage à la Mecque, et la prière quotidienne. Avant de prier les musulmans font aussi des ablutions très complexes sur plusieurs parties du corps. Ce n'est pas si simple que cela l'Islam! Nous avons ensuite vu la salle des prières; les tapis avaient seulement des formes géométriques pour qu'il n'y ait pas d'idoles. On a ensuite vu la bibliothèque où il y avait des tableaux avec des prières. Simon et Edwin y ont vu des lettres grecques utilisées en science comme le phi oméga et nu.

Pour finir voici des expressions utilisées fréquemment dans l'Islam. Il n'y a point d'autre Dieu qu'Allah et Mahomet est son messager. Si Dieu le veut Incha Allah, et Dieu est grand ou Allah akbar qui est utilisé pendant l'appel à la prière.

Salah Malekoum, et l'inverse Malekoum Salah .... salam aleikum,  cela veut dire que la paix soit sur toi. Cette expression est utilisée pour dire bonjour.

lundi 01 février 2010

Ballade en Hollande au XVII ème siècle-samedi 30 janvier 2010

Geneviève, Isabelle, Eva, Loïc et Pierre ont bravé la neige pour se rendre à une exposition qui se tient à Paris, à la Pinacothèque.

"L'âge d'or Hollandais", de Rembrandt à Vermeer ; une heure dans les années fastueuses de l'histoire de l'art Hollandais, le XVII ème siècle ; une génération d'une richesse sans précédent que l'on retrouvera seulement à Paris à la fin du XIX ème siècle et au début du XX ème siècle.

Cette exposition est tiré sur deux étages et est présente jusqu'au 07 février 2010.

Ce que j'ai vu est tout simplement époustouflant et sidérant.

Je ne suis qu'une amatrice et ne connait donc pas la différence entre peinture à l'huile sur toile et peinture à l'huile sur panneau mais aussi bien les natures mortes, que les toiles sur le thèmes de la campagne, la ville, les portraits de gens aristocrates, le moindre souci du détail est sans cesse présent.

Certains peintres hollandais ce sont inspirés des toiles italiennes et ont enrichis leurs oeuvres en leurs donnant du relief et du mouvement.

En regardant les toiles, j'ai toujours eu l'impression de troisième dimension.


La journée s'est poursuivit par un bon repas dans l'un des cinq restaurants du monde présents au Louvre, puis le retour s'est fait tout en douceur.

http://www.pinacotheque.com/fr/accueil/expositions/aujourd-hui/l-age-d-or-hollandais.html?no_cache=1

vendredi 22 janvier 2010

Le fleuve du MEKONG au Luxembourg-Samedi 16 janvier 2010

Pascale, Isabelle, Paul, Jessica, et Frédérique avons débuté ce samedi   16 janvier 2010 par une petite collation ( café et galette) avant d'aller sur Paris et braver la pluie.     

Nous avons choisi de manger dans un restaurant italien avant de démarrer l'exposition.

Chacun a pu lire et commander son menu dans la langue romane.

c'est ensuite que nous nous sommes dirigés vers les grilles du jardin du Luxembourg afin de débuter la visite de  l'exposition sur le Mékong du photographe Lâm Duc Hiên.

 

www.senat.fr/evenement/mekong/index.html

 

 

Cette exposition qui datait du 19 septembre 2009 au 06 janvier 2010 est le fruit de quinze année de travail.

Remontant le fleuve sur 4200 km du Delta au Viêt Nam jusqu'à sa source au Tibet revenant sur les eaux qui ont bercé son enfance, Lâm duc Hiên retisse son histoire personnelle en croisant celle des hommes du fleuve. Au fil de ce parcours intime, c'est aussi le destin d'un fleuve qui se dessine.

Reporter sans frontière, Lâm Duc Hiên s'est intéressédepuis des années à ses racines, et aux grands fleuves de ce monde.

De renommée internationale et ayant une démarche engagée vis à vis de la protection des ressources naturelles ou des droits humains, le photographe Lâm Duc Hiên a obtenu de nombreuses distinctions et est l'auteur de sept ouvrages et d'un film documentaire sur le mékong.

 

Le Mékong est un fleuve d' Asie du Sud Est, le dixième du monde.

Né dans le Tibet Orientale (sur les hauteurs de L'Himalaya), le Mékong arrose successivement la Chine ( la prvince du Yunnan), borde le Laos à la frontière du Myanman puis de la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge où naissent les premiers bras de son  Delta qui se prolongent dans le sud du Viet Nam où il est appelé traditionnellement le fleuves des neufs dragons.

Ce fut des photos très expressives mais pour certaines très tristes .

 

Enfin, du fait du temps, nous avons terminé notre journée par une boisson chaude.

 

mercredi 25 novembre 2009

L'escapal à la cour du roi soleil-Samedi 7 Novembre 2009


Les Usagers
: Geneviève, Pascale, Isabelle, Stéphanie, Simon, Xavier, Éric, Bernard C.

Les accompagnateurs : Jessica, Éva, Aurore.



Après avoir mangé presque typiquement breton, nous nous sommes rendus au château de Versailles, à la cour du roi soleil.

Celui-ci me semblait moins féérique que dans mes souvenirs.
Et sans l'intervention d'un conférencier, il m'est apparu banal.

La magie n'avait pas opéré ce jour là.

                                                               Isabelle et Edwin,


jeudi 22 octobre 2009

Une soirée sourire au théâtre Marigny-le jeudi 15 octobre 2009

Geneviève, Isabelle, Stéphane, André, Dominique, Bernard, et les accompagnateurs Aurore, Eva et Jean-Marc, se sont rendus au théâtre Marigny y voir la pièce "les diablogues".

C'est une pièce de Roland Dubillard, mise en scène par Jean-Michel Ribes, et jouée par deux talentueuses comédiennes que sont  Muriel Robin et Annie Grégorio.

"Les diablogues" sont différentes saynètes uniquement constituées de dialogues, parfois complètement loufoques, entre les deux comédiennes.

Pour ma part, j'ai navigué entre rires et incompréhension. 

La pièce était juste faite pour divertir le public et tout était à prendre au premier degré.

Elle nous faisait voyager dans l'imaginaire.

La soirée s'est terminée par un bon restaurant,où le traditionnel steak/frites était de la partie.

Je retiendrais de cette soirée les rires de chacun ainsi que leur bonne humeur.

mercredi 21 octobre 2009

A la rencontre d'un sculpteur - Samedi 10 octobre 2009

Après un repas convivial et copieux partagé avec Geneviève, Stéphanie, Bernard, Simon, Kim, Christophe, Eric et Isabelle sans oublier les accompagnateurs Loïc et Jean-Marc nous nous sommes rendus à Charenton-le-Pont à la rencontre de Monsieur Jean Baptiste Seckler un fameux peintre sculpteur.

En début d'après-midi,Il nous a accueilli à bras ouverts dans son petit atelier au 6ème étage d'un immeuble d'habitation et nous a tout de suite mis à l'aise en nous offrant un verre.

Monsieur Seckler s'est ensuite présenté puis nous a parlé des œuvres présentes dans son atelier et de sa façon de travailler.
Il utilise plusieurs matières telles que la terre qui est la matière première le bronze, le cuivre et le plâtre. Son sujet de prédilection est de travailler sur des visages.
Pour vivre de son métier il conçoit en parallèle des figurines en résine. Monsieur Seckler s'est montré intarissable sur sa passion et très disponible pour nous.

Peut-être ferons-nous partie de ses prochaines oeuvres et de ses futurs clients. Comme il le dit lui même: "on reste en contact".

Pour découvrir ses oeuvres, un lien vers son site: www.jbseckler.com

vendredi 02 octobre 2009

jeudi 17 septembre - sortie au musée des Arts Décoratifs

Loïc, Jean-Marc, Kim, Edwin, Pascale, Isabelle, Geneviève, Christophe et Bernard se retrouvent à 17h30 au SAVS. Nous prenons le RER en direction Paris. Nous parlons de films cultes avec Pascale. Exemple Star Wars : « May the force be with you ». Nous changeons à Châtelet les Halles, pour prendre le métro 1 direction la Défense. Nous nous arrêtons à Palais Royal. Nous arrivons au musée des arts décoratifs. Nous regardons l’exposition sur Toulouse Lautrec, un peintre qui a fait des affiches publicitaires.

Ensuite nous avons flâné dans le musée des arts décoratifs, admirant les meubles qui n’ont pas pris un coup de vieux depuis le Moyen-âge. Les meubles des années 60-70 resteront tout de même ceux dont la période reste psychédélique et donc plein de couleurs, beaucoup de matières travaillées et des couleurs qui flashent. La tentation d’essayer certain meubles était forte, mais il y avait des gardiens pour nous rappeler l’interdiction. Nous en avons donc eu plein les yeux et passé une bonne soirée qui s’est terminée par un bon restaurant.

Nous avons fait un peu le tour du quartier, puis nous avons jeté notre dévolu sur « Toutes Vapeurs ». Nous avons vu que c’était des bons petits plats à faire cuire à la vapeur. Nous étions trois à prendre le petit plat avec des gésiers de canard. Puis Kim s’est absenté et s’est rendu compte qu’à son retour, Edwin et Christophe avaient été obligés de se sacrifier pour lui en prenant autre chose, car il n'en restait plus qu’un. Finalement, nous avons tous très bien mangé.

Rédigé par Edwin, Isabelle et Kim